François and the Atlas Mountains, Les Jeudis de l’Etang

By 29 juillet 2011 juillet 22nd, 2015 Chanson
Ma note sur ce concert

François and the Atlas Mountains, c’est l’histoire d’un groupe qui eût pu être de Saintonge ou d’Angleterre et qui a choisi de se créer une vraie renommée outre-manche dans un premier temps… avant de venir tenter sa chance chez nous avec ses chansons dotées de drôles de textes, et sa musique qui ne ressemble qu’à elle-même.
On vogue entre la chanson française pur jus (avec un vague soupçon de niaiserie qui laisse à penser que nos quatre héros sont dotés d’un profond sens de l’auto-dérision) et le rock, voire même l’électro. Des chansons intimes qui évoquent des dimanches en famille ou des bords de mer hors saison. Et toujours un univers satirique et contrasté. Surprenant aussi, car qui penserait que l’on peut commencer une chanson avec trois accords de gratte et des paroles telles que « allons à la piscine » pour finir dans un délire extatique proche de celui d’une rave sous acide.

Car François and the Atlas Mountains, c’est un peu ça, du sarcasme, de la sensibilité mais aussi un univers planant et dangereux, sempiternel revival d’un Icare qui aime voler haut, très haut, et prendre beaucoup de risques, avec à chaque moment l’angoisse d’y rester.

Ce succès de critique a ses adeptes, nombreux. Je suis de ceux qui resteront sur leur faim, face à un François qui, à force de trop en faire, donne l’impression de ne pas trouver son public si celui-ci n’est pas au top de la bobo-attitude. Ou si ce public ne sait pas s’adapter à lui…

Merci aux organisateurs des jeudis de l’Etang pour cette découverte.