Plaza Francia, Le Plan

By 10 décembre 2014 septembre 6th, 2015 World
Ma note sur ce concert

 

C’est en milieu de semaine que nous avons cette fois-ci eu le plaisir de nous retrouver au Plan pour l’une des dernières dates de la tournée de Plaza Francia.

Plaza Francia, c’est l’histoire d’une rencontre improbable et pourtant évidente : celle du tandem Helvéto-Argentin, piliers de Gotan Project, Christoph Müller et Eduardo Makaroff, et de Catherine Ringer, dont l’énergie et l’originalité ont fait d’elle l’artiste incontournable qu’on ne présente plus.

Müller et Makaroff proposent une expérimentation autour du Tango Canción, dont les thèmes sont inspirés du tango argentin d’Astor Piazzolla, arrangés entre électronique assumée et acoustique revendiquée par la présence sur scène de contrebasse et bandonéon.

Le set commence tranquillement, Catherine s’improvise conteuse sage en robe sobre et chignon bas. Elle nous invite à écouter ces histoires singulières et mystérieuses, contées sous les étoiles, de sa voix tellement connue qui se fait douce et sensuelle.
Le visuel est particulièrement soigné, les lumières sont belles, on se laisse assez facilement emporter dans cette ambiance argentine où les drames se nouent et se dénouent en danses et chansons.

L’ensemble est bien rôdé… un peu trop peut-être. La magie est distillée… mais prend difficilement. Le public, assez nombreux, reste statique, et le changement de tenue de Catherine, plus pop et pétillante, n’y fera pas grand chose.

plazafrancial-_MG_4829
 
Manifestement, une certaine nostalgie plane. D’aucuns ont immanquablement en tête l’icône pop/rock des années 80, à la voix aguicheuse et pleine de gouaille, qui nous interpellait à grands coups d’ « Andy » et nous prévenait, adolescents naïfs que nous étions, que les histoires d’Amour finissent mal (en général).
On aimerait bien s’enflammer, danser fiévreusement le tango tout en reprenant à pleins poumons « C’est la mort qui t’a assassiné Marcia ! » comme on l’a tous fait un jour ou l’autre (de beuverie, ou pas)…
Mais non… Définitivement, tout reste sage et calme, tellement qu’à 22h, Catherine nous annonce solennellement que « C’est Fini », sur l’air du titre phare de l’album, La Mano Encima.

On reste un peu sur notre faim… Alors on profite encore un peu du bar et de nos amis qui le tiennent pour se raconter nos histoires autour d’une bonne dernière bière du cru « le Plan 2014 », à la santé de nos jeunes années bercées par les Rita … En attendant la programmation 2015 !

 
Rédacteur invité sur cet article : Flo